PARADIS PISCINE

ZI VILLOISEAU

28160 BROU


< Retour à la liste Découvrez les actualités du réseau Mondial Piscine au fil de nos articles

Analyser l’eau de sa piscine : les paramètres à tenir en compte

Le 19.04.21

Pour un confort d’utilisation optimal, la qualité de l’eau d’une piscine joue un rôle essentiel et doit faire l’objet de contrôles réguliers. Il existe plusieurs moyens simples qui permettent d’analyser l’eau d’une piscine et vous garantir des moments de baignade de qualité. Voici quelques infos utiles à retenir ! 


Les différents outils qui permettent d’analyser l’eau de piscine 

Pour maintenir une qualité irréprochable de l’eau de piscine, il est indispensable de procéder à des tests de pH et chlore piscine de manière régulière. Il existe de nombreux outils efficaces et simples à utiliser qui vous permettront d’analyser la qualité de l’eau de piscine : 
•    Les bandelettes de tests de pH
•    Le testeur électronique de piscine (ultra fiable et précis, il vous permet de connaître la qualité de votre eau en un seul geste) 
•    Testeurs colorimétriques (bandelettes fiables et économiques qui permettent de mesurer le pH, le TAC ou le TH de l’eau) 
•    Pastilles de test (à mélanger avec un échantillon d’eau prélevé)


Les critères à prendre en compte pour assurer une bonne hygiène de l’eau 

Pour vous baigner dans des conditions optimales d’hygiène, vous devez surveiller régulièrement les paramètres suivants : 
•    Le taux d’alcalinité de l’eau (TAC) détermine la quantité de sels minéraux présents dans l’eau. Comme pour le pH, vous pouvez le mesurer avec des testeurs colorimétriques qui vous indiqueront la capacité d’adaptation aux variations de pH 
•    Le pH de l’eau indique si l’eau de piscine est acide (inférieur à 7) ou basique (supérieur à 7). Pour un bon équilibre de l’eau, vous devez veiller à maintenir un pH autour entre 7 et 7,4
•    La dureté de l’eau ou Titre hydrométrique (TH) permet d’évaluer la présence de calcaire dans l’eau. La valeur doit se situer entre 10 °F et 25 °F. Ce paramètre doit être contrôlé régulièrement, à l’instar des autres indicateurs pour préserver une eau de baignade saine. 

Ainsi, une eau de baignade de qualité repose sur l’équilibre de ces trois paramètres (TH, TAC et pH). 

Important : si vous habitez dans une région froide, vous devez effectuer un hivernage passif en hiver (piscine enterrée ou hors sol en bois ou métal) pour éviter d’endommager votre piscine et les canalisations.
Pour effectuer un hivernage actif, le système de filtration de l’eau doit fonctionner au ralenti, soit 2 ou 3 heures par jour pendant tout l’hiver. Seule contrainte : vous devez analyser et traiter régulièrement l’eau de votre piscine.